Articles (ou videos) sur OSTEOPATHE LYON CENTRE


Allergie ou Intolérance alimentaire ?

L'allergie alimentaire

C'est la pointe visible de l'iceberg.

Elle se manifeste par une réaction physique immédiate. Elle est détectable dans le sang par la présence d'anticorps (IgE, IgA) fabriqués contre des substances étrangères (antigènes).

 

L'intolérance alimentaire

C'est la partie immérgée de l'iceberg.

Elle peut amener à la transformation de protéines en fragments toxiques pour l'organisme dont l'une des causes principales provient d'une intoxication aux métaux lourds. Dans l'intolérance alimentaire, ce n'est pas l'aliment lui-même qui est à l'origine du phénomène, mais son accumulation qui va provoquer par une métabolisation défectueuse, une inflammation chronique à l'origine de diverses maladies pouvant toucher tous les systèmes. Elle est détectable par une analyse des peptides urinaires.

De nombreux chercheurs constatent que l’énorme augmentation des phénomènes allergiques à laquelle on assiste ces dernières années est attribuée à un phénomène d’intolérance alimentaire. Les phénomènes d’intolérance ou d’hypersensibilité alimentaires sont dus à une espèce de forme d’accumulation, comme s’il s’agissait d’un empoisonnement progressif. Les intolérances sont donc différentes des allergies alimentaires pour lesquelles la réponse pathogène se constate seulement quelques minutes après l’indigestion de l’aliment responsable.

Il est très important de connaître l’existence de ce phénomène parce que les effets d’une intolérance sur l’organisme sont des effets de type sub clinique, donc non visibles immédiatement, mais dans les jours suivant l’ingestion ils peuvent provoquer une augmentation de problèmes inflammatoires prouvant l’existence de maladies sournoises. D’ailleurs quasiment toutes les maladies inflammatoires, bronchiques répétées, pharyngites, angines, bronchites, otites, maladies hivernales et toutes celles qui s’en suivent peuvent être causées par l’existence d’une intolérance alimentaire. Mais que ce soit clair : ce n’est pas l’aliment qui est directement responsable mais la non métabolisation de l’aliment.

Exemple, dans le cas d’une pharyngite, c’est l’aliment (produit laitier…) qui permet de révéler une inflammation constante du pharynx, ce dernier qui avec une extrême facilité se trouve être victime de n’importe quelle attaque de bactérie ou virus. Dans d’autres formes inflammatoires telles que la céphalée et la migraine, il y a également souvent une hyper sensibilité au lait et à ses dérivés. Il en est de même pour l’arthrite rhumatoïde, l’eczéma et les dermatites chroniques ainsi que les formes de psoriasis et d’urticaire.

Il est extrêmement important de comprendre qu’en plus des aliments, les additifs contenus dans les consommables industriels et autres conserves alimentaires peuvent provoquer cette réaction immunologique de l’organisme.

L’allergie classique peut se détecter à l’aide de certains tests (RAST, Prick etc.).

ATTENTION : ces tests sont absolument inadaptés au diagnostique de l’intolérance.

Le test pratiqué pour la recherche des intolérances alimentaires est un test cytotoxique (Cyto-Aliments-Test). Cela nécessite un prélèvement du sang qui permet d’évaluer les possibles intolérances : il met en contact les leucocytes des patients avec un panel de substances alimentaires. Toutes les réactions sont visibles et lues au microscope.

 

Pour connaître vos intolérances alimentaires responsable de divers symptômes et pathologies de notre santé.

L'idée que l'allergie et l'intolérance alimentaire puissent causer des réactions cutanées et respiratoires est acceptée. Par contre, il est rarement considéré que ladite intolérance puisse provoquer des altérations sur n'importe lequel des organes de notre système physiopathologique. Il est encore moins reconnu qu'elle puisse être déclenchée par des blocages et des dérèglements enzymatiques dûs à des intoxications aux métaux lourds.

 

Qu'est-ce que l'intolérance alimentaire ?

L'intolérance alimentaire est une Hypersensibilité retarde de type 4 (allergie chronique,) silencieuse et pernicieuse, avec des réactions retardées ou semi-retardées, qui sont véhiculées par les cellules lymphocytaires de type T (Lymphocytes T).

Chez les patients positifs à une ou plusieurs substances et en tenant compte des degrés de réaction, on suggérera de les éliminer complètement de l'alimentation pendant une période à déterminer.

L'élimination a pour objectif de désintoxiquer l'organisme et en particulier, de permettre aux globules blancs, une perte de la mémoire des aliments toxiques pour l'individu.

Il est conseillé aux patients d'éliminer, en parallèle, les aliments appartenant à la même famille biologique qui contiennent des substances similaires, afin d'éviter les phénomènes de réactions croisées.

 

Les intolérances alimentaires peuvent être passagères ; en temps normal, après une période d'abstinence des aliments résultants positifs, ils peuvent être réintroduits progressivement dans la diète afin d'éviter à nouveau une accumulation de toxines dans l'organisme.

 

Effets des intolérances alimentaires

En plus des maladies typiquement allergiques telles que l’asthme, la gingivite, l’eczéma, l’urticaire la rhinite, les maladies telles que l’hallucination, le changement d’humeur, l’irritabilité, l’hyperactivité (problèmes scolaires), l’épilepsie et certaines formes de schizophrénie répondent parfaitement au changement alimentaire basé sur le Cyto-Aliments-Test.

Céphalée, (migraine, névralgie, vertige, crise convulsive)

Crise neurovégétative dérèglement psychique, épilepsie

Hypertension, angine cardiaque, tachycardie, spasme, et d’autres problèmes de spasme de membres inférieurs

Obésité, et dysfonctionnement du métabolisme.

Ulcère gastroduodénal colite ulcéreuse, maladie de Crohn, syndrome de colon irritable, dyspepsie constipation, diarrhée, aphte.

Insuffisance rénale, cystite chronique, énurésie, infections vaginales

Stérilité, absence de règles, métrorragie, hypo-hyper thyroïdisme

Arthrite, arthrose, sclérose en plaque, tunnel carpien

Fibromyalgie

Urticaire, dermatite, acné, psoriasis

Asthme

Hypo-hyperactivité

Autisme

Schizophrénie

0 commentaires

La bonne posture devant ordi, tablette, téléphone

posture devant ordinateur
0 commentaires

Vous avez aimé ? Partagez !